35 35

CONSEIL DES MINISTRES : le Président du Faso cède 6 mois de salaire pour la lutte contre le COVID’19 (17/04/2020)

L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu ce jeudi 16 avril 2020 à Kosyam, sous la présidence de son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, président du Faso, président du Conseil des ministres.

Au regard de l’évolution du COVID-19, le Conseil a instruit que des dispositions soient prises pour disponibiliser des masques et des cache-nez en quantité suffisante sur toute l’étendue du territoire afin qu’à compter du lundi 27 avril 2020, le port du masque et du cache-nez soit obligatoire sur toute l’étendue du territoire.

Le Conseil a dressé un rapport financier sur la gestion du COVID-19 notamment la mobilisation des ressources issues de la solidarité nationale. A la date du 15 avril 2020, l’on comptabilise 9 milliards 292 millions 950 mille francs CFA de chèques déposés. Le Conseil a instruit le ministre en charge des Finances pour la mobilisation des appuis annoncés auprès des partenaires techniques et financiers.

Au titre de cette mobilisation de ressources, le Président du Faso a également instruit l’exécutif à y participer. Ainsi donc, le Président du Faso a décidé de céder 6 mois de son salaire, le Premier ministre 4 mois de salaire, les ministres d’Etat 02 mois de salaire et un (1) mois de salaire pour les autres ministres.
Le ministre de la santé a fait au Conseil le point des actions de riposte, de contrôle de la maladie et aussi de l’opérationnalisation des laboratoires pour le diagnostic. Le ministre a aussi présenté les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de ce plan. Il s’agit notamment du nombre élevé des fausses alertes, du retard du support alimentaire pour les cas contacts confinés.
Au titre des prises en charge, l’on note l’insuffisance de kits de prélèvement. Cette situation est due à l’environnement mondial. Le gouvernement a instruit de trouver les moyens d’accélérer le processus d’acquisition de ces matériels.
Au titre du ministère en charge de l’Education nationale, le Conseil a adopté le Plan de riposte dans la continuité éducative dans le contexte du COVID-19. Ce Plan vise à assurer la continuité éducative avec l’implication de tous les acteurs et partenaires de l’éducation. Il s’articule autour de certains points à savoir la mise en œuvre des conditions qui vont permettre la reprise des cours, l’information, la sensibilisation et la communication autour des mesures barrières à respecter dans les structures éducatives, la progressivité dans la réouverture des classes, etc.  Il faut noter cependant que la date des reprises des cours n’a pas été fixée au cours du Conseil. La reprise dépendra de l’évolution de la maladie.  
Le Conseil a également examiné au titre du ministère de la Justice et des anciens combattants, un projet de loi portant Loi d’habilitation à légiférer par voie d’ordonnance dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.